Résumé de l’assise du 11 février 2017


Partagez l'article ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someonePrint this page

Résumé de ce qu’a rapporté Shaykh Dr Muhammad Bazmoul de l’assise du 11 février 2017 réunissant les Mahayikhs suivants :

– Shaykh Dr Muhammad Bazmoul
– Shaykh Dr Ahmad Bazmoul
– Shaykh Khalid Abderrahman
– Shaykh Muhammad Al’Anjary
– Shaykh Adil Mansour
– d’autres étudiants en science

C’était une assise riche en bénéfices et sujets scientifiques parmi eux :

– L’affirmation de l’importance du respect des gens de science, du fait de les devancer (aux autres) et de préserver leur droit, tout en s’écartant de la glorification des Mashayikhs au point de les considérer comme un clergé

– L’affirmation que parmi les responsabilités du savant, il y a de constamment alerter les étudiants sur le fait de distinguer les sujets où il y a eu un effort personnel (Ijtihad) ne comprenant pas de preuves qui est obligatoire de suivre, des autres sujets. En découle, le fait de ne pas obliger l’étudiant à prendre l’effort personnel du savant.

– La prise de conscience qu’il est possible qu’un savant du Jarh émette des termes laissant penser à une critique alors que celui ci ne vise pas la critique, par exemple : « untel a menti », il se peut que le savant du hadith prononce ce terme en souhaitant signifier qu’untel a commis une erreur (le Shaykh a cité plusieurs Athars en guise de preuve, voir source en arabe)

– L’affirmation que la Salafiya n’est pas un sujet parmi les sujets scientifiques : celui qui est en accord avec elle devient Salafi et celui qui est en désaccord avec elle sort de la Salafya.

– L’affirmation que les questions de la science de la critique et de l’éloge ne sont pas maitrisées par certains frères qui parlent sur ce sujet.

Et c’est Allah qui accorde la réussite.

Traduit et résumé par Anas Abou Malik Al-Maimouni
Source en Arabe

Partagez l'article ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someonePrint this page