Notre frère, le savant, Muhammad Ibn Hadi, Ce dont quoi tu es accusé n’est pas vrai…Ce dont quoi tu es accusé n’est pas vrai…


Partagez l'article ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
14Email this to someone
email
Print this page
Print

Notre frère, le savant, Muhammad Ibn Hadi

Ce dont quoi tu es accusé n’est pas vrai…

Ce dont quoi tu es accusé n’est pas vrai…

27/3/1439 – 15/12/2017

Par les deux noble Shaykhs :
Shaykh Muhammad Al-‘Anjary et Shaykh Khalid AbderRahman Zaki

Télécharger au format PDF en cliquant ici

Partie 1 : Allocution de Shaykh Muhammad Al’Anjary

{Shaykh Muhammad Al-‘Anjary dit}

Au nom d’Allah, Louange à Allah, et que les prière et la paix soit sur le messager d’Allah Muhammad -Salla Llah ‘Alayhi wa ‘ala Alihi wa Sallam-. Je salue les auditeurs de partout : Assalam ‘aleykum wa rahmatullah wa barakatuh.

Le Shaykh, le père, le savant Rabi’ Ibn Hadi Al-Madkhaly nous a dit mercredi dernier le 25 Rabi’ Al-Awwal :
« J’oriente ce conseil aux salafis en tout lieu et en tout temps. Je leur conseille de craindre Allah -‘Azza wa Jal- et de se cramponner au livre d’Allah et à la Sounnah de messager d’Allah -Salla Llah ‘Alayhi wa Sallam- et qu’ils empruntent la voie des Salafs -BarakAllah fika- dans toutes leurs démarches et qu’ils se fraternisent, qu’ils s’unissent, et qu’ils soient comme un seul corps, si une partie du corps se plaint, le reste du corps souffrira de la fièvre »

C’est une partie d’un immense discours auquel les savants et les Mashayikhs de Ahl As-Sounnah ont l’habitude de prêcher. Parmi eux, le Shaykh bien aimé Muhammad Ibn Hadi qu’Allah le préserve.

J’ai été étonné de la prétention de celui qui accuse Shaykh Muhammad Ibn Hadi d’avoir divisé les salafiyines dans le monde ! Ceci est une calomnie pure ! Par Allah, Shaykh Muhammad a fourni de gros efforts pour unir les Mashayikhs Salafiyines.

Il n’y a pas de preuves plus pertinentes que je ne puisse évoquer hormis l’immense assise, l’année passée, lorsque j’étais présent et témoin dans la demeure de Shaykh Rabi’, de la réunion des Mashayikhs, à leur tête notre père le savant Rabi’ Al-Madkhaly et en présence de Shaykh Muhammad Ibn Hadi. Tout deux ayant fourni des efforts considérables pour la réconciliation entre de grands Mashayikhs qui sont : Shaykh Ahmad Bazmoul, Shaykh AbdAllah Al- Boukhary, Shaykh Abou Al-Fadl, Shaykh ‘Adil Mansour et d’autres parmi les nobles Mashayikhs.

Le but de cette assise était la réconciliation, le secours mutuel et que chacun entre eux stoppe de caractériser son frère par ce qui ne convient pas. A la fin de l’assise, les Mashayikhs se sont pris dans les bras, oui, ils se sont pris dans les bras sur demande de Shaykh Rabi’. Jusqu’aujourd’hui, ils sont réconciliés par la grâce d’Allah. Et ceux qui ont insisté pour obtenir cela, sont le savant, le père Rabi’ Ibn Hadi et Shaykh Muhammad Ibn Hadi.

Observe cette position à laquelle il s’est précipité afin de concrétiser la bonne entente entre les grands Mashayikhs de la Da’wa Sunnite Salafie.
Parmi les points qui appuient à toute personne juste et raisonnable : cette précipitation de ce Shaykh, Muhammad Ibn Hadi, à la liaison des coeurs et à guérir la faille afin de préserver le prêche Sunnite et ses partisans de toute discorde, déchirement et querelle.

Et cette réconciliation était entre les grands Mashayikhs comme Shaykh Abdallah Al-Boukhary qu’Allah le préserve, il a des paroles que j’évoquerai inchaAllah. Ainsi qu’avec Shaykh Bazmoul, Shaykh Abou Al-Fadl, Shaykh Adil Mansour et d’autres qu’Allah les préservent dans la demeure de notre père Rabi’ à Médine. Tout ceci en présence de Shaykh Muhammad Ibn Hadi qui s’est précipité à fournir des efforts afin de concrétiser cela (la réconciliation).

Donc, de quelle façon la personne peut elle prétendre qu’il divise les salafis ?!

Je dis : Craignez Allah et prenez garde à l’injustice ! L’obligation est de pratiquer la justice, l’équité et la bonté. Avoir la bonne opinion envers les gens de science de ceux dont on connait le combat et l’historique dans le secourt de la Sounnah et de ses adeptes comme il est connu du savant Abou Anas Muhammad Ibn Hadi qu’Allah le préserve.

Est ce comme cela que l’on s’adresse aux gens de science ?! Par la calomnie, les sobriquets dénués de bonnes paroles ?! Est-ce la façon de faire d’une personne qui souhaite la bonne entente ?! Ou est-ce une ingratitude et une attaque suspicieuse envers un noble Shaykh ?

Ces actes et ces paroles répréhensibles causent du tord à la Da’wa Sunnite, et cela, par Allah, est une erreur de jugement.

J’ai lu, et je possède les preuves et références de ces accusation. J’ai lu des accusations envers mon frère le Shaykh Muhammad ibn Hadi. Ce sont ces paroles (celui accuse) mot pour mot :

1) Tu as changé de ce que l’on avait l’habitude de toi et ce que l’on connait de toi.
2) Il dit visant Shaykh Muhammad Ibn Hadi : « tu t’es frotté aux grands (en âge et en science) »
3) Il dit concernant Muhammad Ibn Hadi « tu es sur des positions terriblement blâmables et étranges, je te le dis avec toute clarté et honnêteté »
4) Il dit qu’il divise les Salafis dans le monde entier.

Ce savant, ce Shaykh Muhammad Ibn Hadi a été décrit lui et ses frères parmi les savants par le savant Ibn Baz :
« Ils font partis de nos frères les plus purs, ils font partis des savants de la Sounnah, ils sont connus auprès de nous pour leur rectitude, leur passé correcte, pour leur croyance et pour leur prêche à Allah ‘Azza wa Jal »

Qui dît ça ? AbdelAziz Ibn Baz : « Parmi nos frères les plus purs » « parmi les savants de la Sounnah »

Ensuite vient à nous des personnes disant : tu as changé de ce que l’on avait l’habitude de toi, tu t’es frotté aux grands, tu es sur des positions terriblement blâmables et étranges et tu es la cause de division de Salafis dans le monde.

Crains Allah ! Observe les recommandations des savants et leurs paroles sur Muhammad Ibn Hadi.

Le Shaykh Savant Sunni Muhammad Aman Al-Jami dît :

« Il (Muhammad Ibn Hadi) a des cassettes dans lesquelles il débat certaines idéologies et certains individus. Ces cassettes ont été présenté à certains savants. A leur tête, notre Shaykh AbdelAziz Ibn Baz. Et tout savant ayant reçu ces cassettes a fait éloge (à Shaykh Muhammad Ibn Hadi) »

Qui dit ça ? Le porteur de l’étendard de la croyance et la méthodologie le savant Muhammad Aman Al-Jami

Et c’est ce qu’a également dit le Moufti du sud Shaykh Ahmad An-Najmi par sa parole envers Muhammad Ibn Hadi :
« Il fait parti des meilleurs savants »
Prends note « des meilleurs savants »

Ceci sont les témoignages des grands savants concernant cet homme. Par Allah, il est obligatoire pour le Sounni musulman de s’arrêter et de méditer au sujet de cette calomnie, cette attaque, cet écrit publié et propagé ici et là par de nombreux individus.

Par Allah, ce déchirement et cette division des gens de la Sounnah est une chose regrettable et triste, par Allah, qui rend triste la personne libre. La vérité appelle à la bonne entente, à l’union et à l’amour. Nous sommes les gens d’une croyance unique, une foi unique et une voie unique éclaircie par le Moustapha -Salla Lah ‘Alayhi Wa Sallam- et ses compagnons.

Nous ne devons pas prêter attention aux désires de l’âme. Au contraire, le musulman doit se focaliser au delà des désires de l’âme.

Je dis, à l’inverse et c’est désolant, les gens de l’innovation et passions courent aux intérêts de leurs partis, de leurs groupes et de leurs innovations.
Comment l’âme libre du Sounni s’apaise en voyant et en constatant cette instabilité et ces tremblements ?

Un individu évoqua une règle dans la science de la critique et de l’éloge, puis l’effaça d’internet, elle est présente et retranscrite entre nos mains. Il modifie et transforme cette règle ! Observe son agissement, le fait de retirer sa parole te prouve la réalité de la situation. Içi il affirme une chose, la bas il affirme autre chose, cela fait il parti de la religion ?!

Cela est de l’instabilité, des tremblements et une contradiction. Qu’est ce tout cela ? Des disputes entre certains parmi les gens de la Sounnah. Le Sounni affirme que le prêche à la Sounnah est la vérité, comme cela il séduit les coeurs. Puis, celui qui est prêché, cette personne

lambda voit ces contradictions entre la parole et la réalité des choses. Il constate que la parole (du prêcheur) et la réalité des choses sont complètement différentes.

Je dis : L’assise qui a réuni les grands Mashayikhs comme Shaykh Adil Mansour, Shaykh Khalid Abderrahman, Shaykh Al-Boukhary, Shaykh Bazmoul et d’autres parmi les Mashayikhs. Shaykh Rabi’, le jour même, dit lors de l’assise : « que l’on s’éloigne des causes de division, et que l’on ne devienne pas une cause menant à la division »

Ceci est la parole de Shaykh Rabi’, le jour même de l’assise.

Les Shaykh Al-Boukhary, Shaykh Bazmoul, Shaykh Abou Al-Fadl se sont réunis comme une seule main. Et à Allah appartiennent les Louanges.

Comme Shaykh Rabi’ le dit : « La division est un mal » et comme Ibn Mas’oud le dit « La divergence est un mal »

Oui, j’aimerais évoqué ici une parole du Shaykh de mérite Al-Boukhary qu’Allah le préserve, évoquée lors de l’assise entre les Mashayikhs dans la demeure de Shaykh Rabi’ :
« Il a un point que j’aimerais mentionner dans cette situation, et cela sera un point qui viendra compléter (ce qui a été dit). Le mentionner serait une bonne chose. C’est ce que notre Shaykh Rab’i a évoqué qu’Allah le préserve » alors que Shaykh Rabi’ est présent « Il a rencontré beaucoup de gens du Hadith d’Inde, du Pakistan et du Soudan. Lorsqu’ils se rencontrent à l’occasion du Hajj, il n’y a rien d’autre entre eux que la bonne entente » Observe la parole du Shaykh AbdAllah Al-Boukhary « Rien excepté la bonne entente, la miséricorde et la fraternité ». Voila comment sont les gens de la Sounnah en tout lieu, réconciliés, s’aimant, unis sur la vérité, par la vérité et pour la vérité. Représentant la parole du Haqq -exalté soit-il- (traduction rapprochée des sens) :

« Et cramponnez vous tous ensemble au « Habl » (Câble) d’Allah et ne soyez pas divisés »

(Sourate Al-Imran verset 103)

Voilà ce qu’est d’être cramponné à la vérité. Puis Shaykh AbdAllah Al-Boukhary dît :

« Découle de la continuité de se cramponner à cette voie : la bonne entente, la fraternité et l’union sur la vérité »

Shaykh Muhammad Ibn Hadi -qui s’est précipité à concrétiser cette union et elle s’est concrétisée, tous se sont mis d’accord et se sont cramponnés à cette voie Sunnite- dit :
« Il est obligatoire aux Salafis de se conformer à ce qui a été dit » signifiant les paroles de Shaykh Rabi’.

Je dis, c’est pour cela que nos savants affirment que l’appel à la bonne entente, à la réforme, la réforme entre les gens, car la corruption entre les gens « rasent ». Je ne dis pas qu’elle rase les têtes, mais elle rase la religion. La Sounnah appelle à l’élimination de la haine et de l’aversion causées par la jalousie, la médisance, les commérages, les abus, l’injustice et l’oppression. Par quoi faut-il répondre ? Le pardon, la tolérance, la patience et l’ensemble des nobles comportements. Répondre à la nuisance/malfaisance par la bonté. Quant à l’innovation, on y répond par le reniement et le boycott. Quant à l’innovation, on y répond par le reniement et le boycott.

Le jour même Shaykh Ahmad As-Soubay’i dit au sujet de la parole de Shaykh Rabi’ unissant l’ensemble des Mashayikhs du monde islamique :

« C’était une parole adressée à tous ceux qui s’affilient à la Sounnah. Ils doivent craindre Allah -Azza Wa Jal- concernant cette Da’wa en tout lieu. Que ce soit dans cette présente assise ou en dehors : à Médine, au Soudan, au nord, au sud. Cette parole s’adresse à l’ensemble des gens de la Sounnah. Ils doivent la placer entre leur deux yeux et la concrétiser avec véracité et sincérité »

Shaykh Ahmad Bazmoul lors de cette même assise :
« Le salafi secoure ses frères et ne les trahit pas ! » Oui il ne les trahit pas !

Je dis, en ces temps ou les gens de l’innovation se réunissent et s’unissent dans l’intérêts de leurs idéologies déviées avec la présence d’innovations et de déviations qui conduisent à la division et la divergence entre eux. Leur déviance sous entend qu’ils devraient se divisaient et divergeaient. Mais ils sont d’accord et unis malheureusement.

A l’inverse, certains des gens de la Sounnah, je dis bien certains, se retiennent et se retirent des réunions. Nous sommes les gens d’une voie Sunnite claire, sur laquelle étaient Abou Bakr et ‘Omar !

Ce qui est désolant pour la personne libre de son intellect est l’utilisation, concentre toi avec moi, l’utilisation de certaines personnes de la Sounnah les termes bonne entente, union et amour de manière tactique, comme les utiliseraient les politiciens ou comme les Rawafidhs utiliseraient la Taqiya (mentir et tromper intentionnellement dans le cadre de la religion).

Sache que cela est une affaire religieuse, dogmatique et réelle. Ceci est rendu obligatoire par la législation pure ! Je signifie l’union et l’amour mutuel. Il ne convient pas que cela soit seulement sur la langue alors que les coeurs accourent aux mensonges et aux futilités à la manière des politiciens.

Je citerai ici une parole de Shaykh Muhammad Ibn Hadi dite le jour même :

« Moi je confirme cela car je sais que certaines personnes peuvent ne pas aimer ce discours, même s’il prétend et fait savoir qu’il est d’accord » Observe la précision de sa parole : « Il prétend et fait savoir. »

Shaykh AbdAllah a confirmé ce que Shaykh Muhammad signifiait, Il dit :

« Il est nécessaire pour ceux qui veulent la droiture et la propagation de l’harmonie, de l’amour et de la fraternité sur la vérité, comme je l’ai dit, de se conformer à cette voie et de la respecter réellement et en toute vérité »
Observe sa parole « Réellement et en toute vérité »

Cette affaire est religieuse mes frères, cela touche à la religiosité !

Je dis, il est obligatoire pour nous tous, de nous précipiter à la bonne entente et à l’amour mutuel.
Et attention au fait de parler sur le Shaykh Muhammad Ibn Hadi car il est connu et les grands ont témoigné à son sujet -comme je vous l’ai évoqué- à leur tête Shaykh AbdalAziz Ibn Baz.

Et maintenant, je transmet le microphone à mon frère et mon bien aimé le Shaykh Khalid Abderrahman, Qu’il commence en étant remercié d’avance.

 

 

Fin de parole de Shaykh Muhammad Al’Anjary

Fin de la première partie

Télécharger au format PDF

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni anasaboumalik.fr

Source audio en arabe : http://ar.alnahj.net/audio/4059

Partagez l'article ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
14Email this to someone
email
Print this page
Print