Est-il possible de réunir entre la Dounia et l’étude de la science ?


Partagez l'article ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Email this to someone
email
Print this page
Print

Est-il possible de réunir entre la Dounia et l’étude de la science ? Et quel est votre conseil ?

La réponse du savant Muhammad Ibn Hadi Al-Madkhaly :

« Oui, cela est possible, d’unir entre ceci et cela. Si tu n’as pas de quoi subvenir à tes besoins comme salaire provenant de Bayt Al-Mal dans ton pays, tu peux travailler un jour et étudier un jour. Et les études, Ô mon frère bien aimé, ne sont pas seulement celles du système scolaire. Les études qui sont la quête de science (Talab Al’ilm), par lesquelles Allah ôtera de toi l’ignorance. Par lesquelles tu connaîtras le jugement de ce qu’Allah t’a rendu obligatoire, et ce qu’Il t’a interdit. Voici ce qu’est la science. Quant aux études afin d’acquérir un emploi et d’être officiellement diplômé, cela n’est pas la science. Il se peut qu’il soit diplômé et qu’il ne possède rien (comme savoir religieux).

Comme certains de nos camarades le disent :
« Apprends et étudies afin d’acquérir 210 (la bourse de l’époque), tu sortiras de la science ruiné, si ce n’est ne possédant qu’un Qamis et une Ghotra (Habit traditionnelle de la péninsule arabique) »

Il ne possède rien. Il a certes réussi, mais ce qu’il a étudié durant l’année, il l’a oublié. Et lorsqu’il obtient son diplôme, tout ce qu’il a étudié auparavant sera oublié. Une fois qu’il a atteint son emploi, il s’en contente. La science, non ! C’est la connaissance de ce qui t’est obligatoire pour Allah -exalté soit-il-, dans la mosquée, dans les séminaires spécifiques en dehors du système scolaire. L’important est que tu sois en capacité d’apprendre.

La base de cela est le hadith de ‘Umar -qu’Allah l’agrée- « J’étais, moi et ainsi qu’un voisin à moi de ‘Awali Al-Madinah (quartier à Médine), nous alternions l’allée et venue chez le prophète ﷺ, j’allais donc auprès du prophète un jour, et lui y aller le jour suivant. Lorsqu’il y allait, il me rapportait la révélation qui fut descendue le jour même. Et lorsque j’y allais je lui rapportais la même chose » (1) Si cela est fait de cette façon alors Louages à Allah.

…,Il se peut que tu n’aies pas un jour (de travail) et un jour (pour étudier) ou que tu n’aies pas une semaine (de travail) et une semaine (pour étudier), peut être que ce n’est pas possible pour toi, alors libère toi un mois ou 2 ou 3 pour étudier, et pendant 9 mois tu travailles. Il n’y a pas de mal, tu peux, pour Allah, travailler.

Nos pieux prédécesseurs, ces emplois (à plein temps) sont apparus il y a moins de 100 ans. Tous les premiers prédécesseurs étudiaient et travaillaient en même temps. Toute cette gigantesque bibliothèque nous est venu alors qu’ils étaient employés (à plein temps) ? Non ! Mais ils travaillaient : pêcheurs, vendeurs d’huiles, vendeurs de Safran, forgeron, menuisier etc… Ces termes désignent beaucoup de savants, ils étaient surnommés selon leur travail et leur métier. Et c’est pour cela qu’il est apparu dans certains chapitres des sciences du Hadith : L’affiliation aux métiers et aux productions/industries. Les premiers savants étaient des travailleurs pour eux même (pour leur intérêt, éviter le besoin), même les compagnons du prophète ﷺ, comme je l’ai dis précédemment, avaient des occupations, des fermes cultivées et des emplois. Et le Hadith de ‘Aisha : Les compagnons du prophète ﷺ étaient des travailleurs pour eux-mêmes (pour leur intérêt). Et ils avaient des occupations, c’est à dire des travaux, des fermes et des choses à faire. Il a même été dit : si seulement vous vous laviez le vendredi afin que vous n’ayez pas ces odeurs (dues au travail).

Donc, mon frère, oui cela est possible et les Louanges sont à Allah »

(1) Sahih Al-Bukhary

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni
Source Audio :

Partagez l'article ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Email this to someone
email
Print this page
Print